Villes

Des vignobles à perte de vue dans la vallée de Napa

18 janvier 2016
vallée de napa californie

Après un détour par Yosemite, puis par San FranciscoNous changeons encore totalement de paysage pour aller du côté de la vallée de Napa (ou Napa Valley en anglais) ! Encore une fois (et je ne cesserai de le dire), cette escale démontre à quel point la Californie est un état qui est particulièrement riche et varié. C’est l’une des choses qui m’a le plus étonnée durant ce road trip : la diversité des paysages. Et donc aujourd’hui nous nous rendons dans ce vignoble situé à un peu plus d’une heure au Nord de San Francisco ! Bon, les connaisseurs admettront surement que les Français n’ont rien à envier aux Américains pour tout ce qui concerne le vin… MAIS c’est vraiment un coin sympa et comme je l’expliquais, ça vous changera complétement de ce que vous avez pu voir de la région précédemment.

» Découvrir la vallée de Napa

Pour la petite histoire (je sais que vous aimez ça !), le premier à avoir saisi le potentiel viticole du comté de Napa est George C. Yount, qui planta sa première vigne en 1840. L’activité s’est ensuite développée et la vallée comprend désormais 340 vignobles, qui utilisent plusieurs cépages comme que le cabernet-sauvignon, le chardonnay, le pinot noir, le merlot, ou encore le zinfandel. Il y a eu quelques périodes creuses, comme au début des années 1900, lorsque le phylloxéra détruisit un grand nombre des vignes de la vallée. D’autre part, de nombreuses caves fermèrent entre 1920 et 1933 car l’adoption de la Prohibition interdit la fabrication et la distribution d’alcool. Certaines restèrent ouvertes pour produire du vin liturgique (qui servait au service religieux). La vallée de Napa attire aujourd’hui presque 5 millions de touristes par an : autant des Américains (qui s’échappent des villes alentours le temps de quelques jours de vacances, ou qui font du comté un endroit prisé pour les mariages) que des étrangers (comme nous !).

Vallée de Napa

Même si la vallée de Napa est la 2ème destination la plus prisée en Californie (après Disneyland, chacun son truc), nous n’avons absolument pas été gênées par le monde – bien au contraire. Nous sommes remontées depuis San Francisco pour visiter les vignobles et avons pu profiter des paysages en toute liberté. Les vignes s’étendent à perte de vue, et des petites villes ponctuent la route. Alors pour une Française, c’est peut-être moins dépaysant que d’autres endroits que nous avons vus lors de notre road trip dans l’Ouest américain, mais je dois dire que c’était tout de même une étape qui nous a bien plu. Je considère que d’autres spots sont des must-do, celui-ci peut-être un peu moins; mais si vous avez le temps, faites-y un détour.

Vallée de Napa

» Visiter un vignoble californien (oui oui ça existe)

En plus de profiter du paysage, nous nous sommes arrêtées chez Beringer pour visiter leur vignoble. Alors pourquoi eux plutôt qu’un autre ? Il y en a effectivement pas mal sur la route, et si vous êtes plus expert que nous (pas très dur), je vous recommande de vous renseigner au préalable en fonction des critères que vous recherchez. Nous avons choisi Beringer parce qu’on en avait déjà entendu parler au préalable, mais c’était dans tous les cas plus pour marquer le coup qu’autre chose. Vous pouvez appeler pour réserver votre visite à l’avance (ou le faire en ligne) : nous avions appelé la veille, il faut surement prévoir un peu avant en haute saison. Nous avons opté pour le Legacy Cave Tour qui a duré 30 minutes environ (il existe plusieurs types de visites). Nous sommes ainsi passées par les caves dans lesquelles sont stockés les tonneaux pour écouter le guide au sujet de l’histoire de la maison, et également faire la dégustation de 3 différents vins (1 blanc, 1 rouge et le dernier au choix si mes souvenirs sont bons). A la fin de la visite, nous avons pu garder les verres à vin que l’on nous avait donnés pour la visite. Ils nous ont suivies tout le long du road trip, c’était plutôt classe de diner avec des assiettes en plastique… Et de jolis verres Berlinger ! (Ils n’ont malheureusement pas pu être casés dans la valise du retour, à mon plus grand désespoir).

Voilà voilà, ce fût une étape plutôt courte mais très sympa, donc je vous recommande cette petite pause dans les vignobles californiens avant, pendant ou après votre visite de San Francisco ! A bientôt 🙂

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Max 19 janvier 2016 at 10 h 21 min

    Beau vignoble c’est clair, tu n’es pas dépaysé au moins :))

    • Reply Estelle 26 janvier 2016 at 19 h 13 min

      Le fait que ce soit tout de même en Californie rajoute une mini touche d’exotisme ! 😉

    Leave a Reply