VILLES

San Francisco #1 : Fisherman’s Wharf, le Golden Gate et Sausalito

8 décembre 2015
san francisco golden gate

Ces dernières semaines, vous avez pu en apprendre un peu plus sur les traditions américaines d’Halloween ou encore de Thanksgiving… Mais il est temps de repasser à la découverte pure et simple de l’Ouest américain, non ? Durant la première semaine, notre road trip en Californie nous a menés à San Francisco ! On en avait beaucoup entendu parlé, on ne pouvait donc décemment pas ne pas faire le détour… Et c’est finalement devenu ma ville préférée de tout le voyage ! Je vous concocte donc un premier article sur San Francisco en commençant par Fisherman’s Wharf, le Golden Gate et Sausalito ! Pour découvrir le reste de la ville, il faudra encore attendre un petit peu (pas trop longtemps je vous rassure !) 🙂

san francisco fisherman's wharf

» Se balader sur Fisherman’s Wharf

Suite à notre petite virée sur l’île d’Alcatraz, nous étions déjà sur le front de mer de San Francisco et en avons donc profité pour faire une balade sur Fisherman’s Wharf (nous avions en plus déjà payé le parking exorbitant le long des quais). Ce quartier de la ville s’étend environ du quai 35 (Pier 35 en anglais) au Ghirardelli Square. Il est très prisé par les touristes : nous avons été plutôt tranquilles lorsque nous y étions, mais ces rues sont apparement noires de monde en pleine saison. En vous promenant vous aurez l’occasion d’observer les paresseux lions de mer sur le quai 39 (Pier 39 en anglais), d’applaudir les artistes ambulants, d’acheter un tas de souvenirs débiles dans les boutiques… Il y a également de nombreux musées dans ce coin (le musée de la Marine par exemple) et plein de restaurants de fruits de mer. Mais bon, pour ces derniers, les locaux ne vanteront probablement pas leurs mérites… Finalement, c’est comme manger une choucroute place de la Cathédrale à Strasbourg, c’est un attrape-touristes ! Et mon ressenti dans tout cela ? Ce n’est probablement pas la partie la plus intéressante de San Francisco, mis à part la vue, et à moins de passer par là (en allant au Golden Gate ou à Alcatraz par exemple), inutile de faire un détour démentiel par Fisherman’s Wharf.

san francisco golden gate

» Traverser le mythique Golden Gate

Qui n’a jamais rêvé prendre sa fameuse photo devant le pont du Golden Gate ? Que vous la mettiez en fond d’écran d’ordinateur pour frimer devant les potes ou qu’elle finisse sur le frigo familial… Il vous faut absolument cette photo mythique – comment voulez-vous revenir de votre road trip en Californie sans avoir vu le pont du Golden Gate (Golden Gate Bridge en anglais) ? Pour la petite histoire, la construction du pont a été entamée en 1933 puis terminée en 1937 – non sans heurts. Il a été bâti dans le but de relier la ville de San Francisco à Sausalito par un axe routier. En effet, auparavant, il n’était possible de traverser le détroit qu’avec des bacs – pas très pratique. Aujourd’hui, le Golden Gate est devenu un véritable emblème de San Francisco, avec ses tours et sa couleur rouge orangée.

Il est possible de traverser le pont de différentes façons :

EN VOITURE : Bien sûr, vous pouvez tout à fait rouler sur le pont ! D’ailleurs, selon votre itinéraire (si vous arrivez par le Nord) vous devrez passer par le Golden Gate pour atteindre le centre ville. Pour sortir de la ville vers Sausalito, la traversée est gratuite. Pour venir vers San Francisco, il vous faudra payer le péage de $6 (environ 5,50€ à date). Attention, le système est un peu particulier puisque vous n’avez pas de guichet, vous devez payer en ligne avant ou juste après votre passage. Leurs caméras scannent votre plaque d’immatriculation et vous avez simplement à régler sur leur site. En tout cas, c’est sympa de passer le pont en roulant, mais vous n’aurez pas vraiment l’occasion de profiter du paysage et surtout de vous arrêter pour une petite séance photo de la baie.

A PIED : Vous pouvez également traverser le pont à pied. Pour cette option, prévoyez un peu de temps : le Golden Gate à lui seul fait environ 2,7km de long, il vous faudra donc marcher un peu pour joindre Sausalito ou San Francisco. La balade est surement sympathique, mais je vous conseille – en toute objectivité – la solution suivante !

EN VELO : Nous avions opté pour la location de vélos, sur les recommandations de Karolin, et il s’est avéré que ce fût un excellent choix ! Nous les avions loués sur Fisherman’s Wharf. Je me suis creusé la tête, mais impossible de vous retrouver le nom du loueur… Par contre, un conseil, ne louez pas vos vélos sur le bord de mer, mais plutôt dans les rues intérieures : vous n’aurez aucun mal à trouver et c’est (un peu) moins cher. Il vous faudra compter au minimum 15-20$ (environ 14-18€ à date) pour une demi-journée. Mais la balade vaut tout de même le coup ! N’hésitez pas à négocier un peu, surtout s’il n’y a pas foule – et n’oubliez pas de demander une carte du quartier, cela vous évitera de sortir Google Maps toutes les 2 minutes.

san francisco golden gate

Maintenant que nous avons réglé les aspects « pratiques », brouillard ou non, il vous faudra choisir ! Finalement ça a également son charme de photographier ce géant orange au milieu des nuages… Mais si vous préférez un souvenir sur fond de ciel bleu, il vous faudra vous rendre au Golden Gate après 11H environ. C’est à partir de ce moment là que le brouillard se lève en général. Pour trouver les meilleurs spots pour des photos réussies, vous avez l’embarras du choix. Je vous recommande le parc Presidio qui se trouve entre Fisherman’s Wharf et le pont, et notamment Crissy Field. Vous y passerez nécessairement si vous vous promenez à pied ou en vélo en suivant le bord de mer. Et sinon, d’autres angles de vue sont possible depuis Fort Point Rock par exemple, ou une fois de l’autre côté du pont, près de Horseshoe Bay. Difficile de fuir les touristes, c’est le prix à payer pour un joli cliché !

Une fois sur le Golden Gate, vous pourrez admirer de plus près la conception de celui-ci. Et bien sur avoir une superbe vue (si dégagée) sur la baie de San Francisco, Alcatraz, la skyline, Bay Bridge… Vos possibilités de vous arrêter pour prendre quelques photos sur le chemin dépendront de l’affluence. Nous y étions fin avril, et avons pu nous arrêter quelques fois sans créer d’embouteillages monstres derrière nous ! Dernier petit conseil : apportez votre petite laine pour la traversée car San Francisco est une ville très venteuse, et les bourrasques sont particulièrement fortes sur le pont. Vous voyez bien que malgré le grand soleil, nous étions plutôt couvertes pour faire cette petite balade à vélo !

san francisco sausalito

» Passer un moment paisible à Sausalito

Et que fait-on une fois que l’on est de l’autre côté ? Après avoir pédalé une quinzaine de kilomètres (en partant de Fisherman’s Wharf), vous atteindrez Sausalito. Ca vaut tout à fait les quelques coups de pédales qu’il vous faudra donner pour monter la côte qui mène à cette petite ville ! C’est bien plus calme et paisible que les quais animés de San Francisco, ça fait du bien. Vous pourrez admirer la vue sur l’océan, puis la ville au loin. L’architecture est plutôt marrante, voire assez délirante. Si vous avez un peu de temps, passez jeter un coup d’oeil aux maisons sur l’eau (houseboats en anglais) au Nord de la ville. Et pour vous reposer un peu de la traversée, n’hésitez pas à vous assoir sur une terrasse quelques instants… Nous avions opté pour des cornets de glace, généreusement offerts par Marijke ! Mais la fin d’après-midi approchait, il était donc temps de repartir…

Pour quitter Sausalito, vous pouvez repasser par le Golden Gate (attention, payant dans ce sens pour les voitures), ou alors prendre un ferry qui vous ramènera sur Fisherman’s Wharf. L’embarcadère se trouve au début de la ville, vous ne le manquerez pas. Il y a des ferries régulièrement et vous pourrez monter avec votre vélo. N’hésitez pas à vous renseigner au kiosque d’informations pour connaitre toutes les destinations et les horaires de départ. C’est encore une fois une belle occasion d’avoir une superbe vue sur les 2 ponts de San Francisco et sur la baie !

Voilà voilà, il est déjà temps de vous laisser… Je reviendrai avec la seconde partie de notre passage à San Francisco (avec notamment Lombard Street, le cable car…) dans un prochain article ! En attendant, n’hésitez pas à commenter si vous avez des questions ou pour me dire quelle(s) partie(s) de la ville vous avez préférée(s) si vous connaissez déjà San Francisco 🙂

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply