PARCS NATIONAUX

Détour express par Monument Valley : un coucher de soleil et un cheval sauvage

20 avril 2016
Monument Valley road trip

Cet article va avoir un goût un peu particulier… Tout d’abord, nous partons à l’assaut d’un nouvel état américain, l’Utah, et à la découverte (rapide vous verrez) de Monument Valley ! Tout comme Antelope Canyon, il s’agit d’un parc situé sur une réserve Navajo. Mais au delà de ça, il s’agit de la dernière étape de notre road trip entre filles… En effet, Karolin repartait dans son Allemagne natale bien avant Marijke et moi-même, et nous avons fini notre séjour toutes les trois à Monument Valley. Souvenir doux-amer de cette visite donc, mais cela n’enlève rien à la beauté du lieu bien entendu ! Celui-ci a d’ailleurs été grandement popularisé par les tournages de films qui ont pris place à cet endroit, notamment les westerns de John Ford.

» Se rendre à Monument Valley

Bon, on va commencer par rétablir les bases, ça vous dit ? Comme je l’expliquais, il ne s’agit pas d’un parc national américain mais d’un territoire Navajo, qui est entièrement géré par les Indiens. Nous nous sommes rendues sur place directement après notre visite d’Antelope Canyon, qui est à un peu moins de 2H de route. L’entrée se fait effectivement dans l’Utah, un gigantesque panneau (au milieu de nul part, vous ne pourrez pas le louper) vous indiquera le moment où vous passez la frontière. Mais pour ne rien vous cacher, la majorité du parc est en fait située en Arizona – vous oscillerez entre les 2 états au cours de la visite (en gros, pour le principe, vous aurez tout de même été en Utah !). Au niveau pratique, l’entrée au site est payante (20$ pour une voiture de 4 personnes) – le billet est valable 4 jours à compter du jour d’achat. Vous pouvez vous renseigner sur les horaires d’ouvertures de la Valley Drive à l’office de tourisme. Si je vous recommande cette étape, je vous encourage cependant à y aller de préférence à une période pas trop touristique (pas en plein été, il fait trop chaud de toute manière) et de ne pas vous attendre à y passer 3 jours – un après-midi et un coucher de soleil suffisent amplement.

Monument valley road trip

» Découvrir Monument Valley

Pfiou, ça ne cessera probablement jamais de m’étonner, mais nous voilà encore dans un décor to-ta-le-ment différent de ce que nous avons vu auparavant. Dans ce coin là, les roches à visiter ne sont pas creusées sous terre, mais dépasse du sol pour former les formes si particulières à Monument Valley. D’ailleurs, les Navajos nomment cet endroit « Tsé Bii’ Ndzisgaii » (on se perfectionne au niveau de la prononciation) qui signifie la vallée des rocs. Suite à des mouvements du sol et au dépôt des sédiments venant de l’érosion des Rocheuses, ces rochers se sont formés – et le vent et l’eau ont continué de les sculpter pour leur donner leur forme actuelle. Les Navajos ont ainsi nommé chacun d’entre eux en fonction de ce que ça leur inspirait : vous retrouverez les Three Sisters (les Trois Sœurs), Elephant Butte (la Butte Éléphant) ou encore Rain God Mesa (Dieu de la pluie Mesa) par exemple – ce sont ainsi 17  spots qu’il vous faudra identifier (vous trouverez la liste par ici). Par ailleurs, l’autre caractéristique principale de ce lieu est la couleur orange/ocre des roches et de la poussière qui recouvre l’intégralité du territoire. Mes Converses blanches ont apprécié. Et la douche n’a pas été de refus. (Et en vrai, c’est ce qui rend le lieu magnifique !)

Au niveau de la visite, pour être très honnête, nous n’avons absolument pas assuré… Nous sommes arrivées dans la soirée, le parc allait fermer, et puis nous voulions également profiter de notre dernière soirée à 7 tranquillement. Le lendemain matin, nous nous sommes présentées à l’entrée à l’ouverture mais finalement, nous étions un peu pressées par le temps (nous devions retourner à Las Vegas déposer le van, envoyer Karolin à l’aéroport et prendre le bus pour LA avec Marijke) et un peu refroidies par le prix. Avec un peu de recul, on aurait vraiment du la faire cette visite ! Le moyen le plus simple est de faire la Valley Drive : c’est une route qui parcours le parc sur une trentaine de kilomètres et le long de laquelle vous aurez tous les points de vue indispensables sur les rochers. Vous avez également la possibilité de faire des trails à pied, avec la présence ou non d’un guide Navajo (qui pourra vous emmener dans des coins non accessibles autrement). Vous pouvez aussi découvrir Monument Valley à cheval (on y reviendra plus tard) ou survoler le plateau en hélicoptère (depuis la ville de Page).

Monument valley coucher de soleil road trip

Compte tenu de notre programme chargé, nous avons opté pour l’observation de loin ! Sur le chemin qui mène à Monument Valley, les paysages sont vraiment superbes. La route court à perte de vue et on distingue les inselbergs qui grossissent au fur et à mesure des kilomètres. Vous verrez aussi les alentours devenir de plus en plus rouges, donnant à cet endroit un aspect d’autant plus atypique. En vous rapprochant, vous pourrez tout à fait prendre de magnifiques photos, malgré les barrières qui ferment le parc. Mais les spectacles qui ont été les plus impressionnants furent sans nul doute le coucher et le lever du soleil. Cela implique nécessairement une nuit relativement courte, mais c’est magique à observer ! Le soir de notre arrivée, nous avons vu le soleil descendre sur le paysage ocre, le ciel devenir rose puis bleu profond, les rochers se transformer en ombres. Le lendemain matin, nous devions nous lever tôt, donc nous en avons profité pour admirer le lever du soleil en pliant bagage. Les couleurs sont différentes, mais le spectacle tout aussi beau à voir – merci Eirik d’avoir immortalisé ce moment. Même si l’étape ne nécessite pas plusieurs journées, je vous recommande de passer une nuit sur place pour voir tout cela.

Monument valley lever de soleil road trip

» Rencontre fortuite avec la faune locale

Pour fêter notre dernier jour, il fallait bien un événement un peu inattendu… Et c’est quelques minutes après notre départ de notre emplacement pour la nuit que ce qui devait arriver arriva : nous avons failli avoir un accident ! Je vous rassure de suite, l’histoire se termine bien puisque l’accident a été évité de justesse – ouf. Nous roulions pour trouver des spots pour faire des photos avant de repartir pour Las Vegas et avons été surprises à la sortie du seul et unique tournant (les routes étant si linéaires aux Etats-Unis) : un cheval sauvage s’est précipité sur la route, à quelques mètres du van. Freinage. Arrêt du bolide. Je ne saurais pas vous dire qui de nous ou du cheval a eu le plus peur, mais celui-ci s’est enfuit et nous avons repris la route. Après cela, il faut bien avouer que je n’étais pas complètement sereine derrière le volant. Nous avons recroisé le dit cheval en faisant demi-tour pour reprendre l’autoroute, mais cette fois-ci il est sagement resté au bord de la route. Plus de peur que de mal, heureusement !

Monument valley road trip

PS : Vous ne trouverez pas d’alcool sur le territoire Navajo. Ne faites pas l’erreur fatale du touriste de base à demander où il est possible d’en acheter – c’est très mal vu (opération testée et non approuvée). Du coup, si vous voulez vous rafraîchir de cette chaleur accablante avec une petite bière, il faudra penser à l’acheter avant de passer les frontières de la Navajo Nation. Techniquement, il n’est pas non plus autorisé de transporter de l’alcool sur ces terres, mais tant que c’est en petite quantité et que vous restez discrets, ça ne devrait pas poser de problème.

PPS : Comme je l’évoquais un peu plus tôt, Monument valley était la dernière étape de notre road trip dans l’Ouest américain. Enfin celui entre filles uniquement ! Etant donné que nous rentrions en Europe à des dates différentes, nous avons réussi à faire tout un micmac pour se quitter puis se rejoindre en fonction des différents départs dans nos équipes de choc. Je pars à présent pour un court séjour à Los Angeles avec Marijke – puis nous rejoindrons ensemble Eirik et Antwan pour la fin de notre voyage. #organisation

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Léa 30 avril 2016 at 15 h 06 min

    Pfouuu ton blog me fait toujours autant rêver ! Et puis ça fait plaisir de lire des témoignages de voyageurs qui disent qu’ils n’ont pas trop assuré sur une étape, je me sens moins seule :p

    • Reply Estelle 2 mai 2016 at 13 h 33 min

      Même pour des voyages qu’on a adoré, il y a toujours des petits trucs qu’on aurait bien aimé changer ! Ce ne sont pas vraiment des regrets mais on optimiserait une seconde visite quoi 🙂 Tu n’es pas seule ! haha

  • Reply Chloé 27 avril 2016 at 17 h 29 min

    C’est tellement beau!! Je rêve d’y aller, tu sais!!

    • Reply Estelle 28 avril 2016 at 13 h 02 min

      Et ça vaut le détour franchement 🙂 J’aurais bien aimé y rester plus, me promener plus proche des rochers ! J’ai vu sur un autre blog des photos d’une balade à cheval, dans ce décors c’était superbe 🙂 c’est sur ta bucket list alors ? A quand le voyage ? 🙂

  • Reply Alexandra 27 avril 2016 at 12 h 12 min

    Je n’ai pas eu la chance de le visiter, mais j’aurai vraiment voulu. C’est superbe !

    • Reply Estelle 27 avril 2016 at 12 h 47 min

      Il faudra que j’y retourne aussi, pour faire une vraie visite ! Mais ne serait-ce que le coucher et lever de soleil c’était magnifique franchement 🙂

    Leave a Reply