Villes

A la découverte de la capitale californienne : Sacramento !

31 mai 2016
Sacramento road trip

Et oui, avant notre road trip dans l’Ouest américain, nous avons fait nos devoirs et avons appris par cœur la liste des 50 états des Etats-Unis et leurs capitales respectives (enfin ça, c’était l’activité favorite de Marijke). Et c’est ainsi que nous nous sommes rappelés que la capitale de la Californie n’était pas San Francisco, ni Los Angeles, mais bien Sacramento ! Enfin bon, les fans de la série The Mentalist et/ou de Simon Baker (l’un n’allant pas sans l’autre) n’auront jamais oublié cette information bien sur. C’était sur le chemin entre Monterey (la pluie nous ayant poussés à quitter la Pacific Coast Highway que nous voulions refaire) et Yosemite, on s’est donc dit pourquoi pas et on s’est arrêtés. Bon évidement, nous n’avions fait aucune préparation en amont, donc nous nous sommes vraiment laissés guider dans les rues au gré de nos envies ! Une fois le van garé à quelques blocs du centre-ville, nous nous sommes baladés une partie de l’après-midi.

Sacramento city center road trip

» Le centre-ville de Sacramento

Etant donné que nous étions à pied et ne sommes restés qu’un court après-midi, nous avons donc limité notre visite au pur centre-ville, nous ne nous sommes pas aventurés dans les environs. Mon premier constat a été que la ville est assez « petite » ! (Et c’est très positif !) Bon après, tout est relatif, mais nous étions à Los Angeles quelques jours auparavant et le sentiment à la visite est tout autre. A Sacramento, j’ai trouvé que malgré les gratte-ciels, on ne se sentait pas étouffé et qu’au contraire, on prenait mieux conscience de l’espace. D’ailleurs, si on regarde la skyline, on voit bien qu’à l’exception de certains géants, les immeubles ne sont pas si hauts – ce qui donne à la ville une dimension humaine. Au delà de ça, Sacramento est une ville plutôt verte, à mon grand étonnement pour une métropole américaine. C’est vrai qu’on arrêtera pas le cliché en imaginant un énorme bloc de béton… Mais c’est malheureusement parfois le cas, et certaines villes manquent cruellement d’espaces verts pour respirer un peu. Ici, j’ai été surprise de constater qu’il y avait pas mal de parcs très bien entretenus (bon on passera notre tour sur les questions des pesticides et autres produits du genre), mais surtout que de nombreuses rues étaient bordées d’arbres, voire de palmiers. Mine de rien, ça rend la balade bien agréable !

Une autre chose qui m’a surprise était que les rues étaient désertes… Comme ça à froid, je n’arrive plus à me souvenir du jour de la semaine où nous étions à Sacramento mais il me semble que c’était plutôt en fin de semaine, donc proche du weekend. J’avais donc été étonnée de voir si peu de monde dans les rues. Non seulement elles n’étaient pas envahies de touristes, mais même les locaux semblaient ne pas être de sortie. Qui sait, c’était peut-être une période de vacances ? Mais du coup, vous serez plutôt tranquilles lors de votre passage.

Sacramento California State Capitol road trip

» Le capitole de l’état de Californie

L’un des monuments à voir absolument lors de votre visite à Sacramento est bien sur le capitole de l’état de Californie ! Il se trouve en plein milieu de la ville, vous ne pourrez pas le louper, et c’est ici que siègent la Législature de l’État de Californie et le Gouverneur de l’état (anciennement Schwarzenegger donc). Le bâtiment – construit entre 1861 et 1874 – est exactement comme il est souvent représenté aux infos ou dans les films/séries : architecture néoclassique, blanc éclatant, piliers et dome typiques. Il faut bien avouer que c’est plutôt impressionnant, n’hésitez pas à en faire le tour pour observer tous les détails ! Il est apparemment également possible de visiter l’intérieur gratuitement, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site du Musée du Capitole (ouvert en semaine de 8H à 17H et le weekend de 9H à 17H, l’entrée se fait sur L Street).

Pour compléter votre visite sur ce site emblématique, il vous faudra absolument passer par les jardins situés à l’arrière du monument, dans le Capitol Park. L’herbe y est particulièrement verte (sans mauvais jeu de mot), la végétation variée. Il est accessible gratuitement et vous offrira une bouffée de fraîcheur, n’hésitez pas à vous y reposer pour quelques minutes de pause. Nous y étions en plein mois de mai, les fleurs étaient donc écloses et les arbres bien fournis aussi donnaient à ce parc des allures de jardin botanique. Vous trouverez également au sein du parc des monuments à la gloire des combattants de la Guerre de Sécession (Civil War en anglais), Guerre du Vietnam et autres conflits. Cela vous rappellera à la dimension historique du lieu.

Sacramento Tower Bridge road trip

» Le Tower Bridge

Passer à Sacramento sans avoir jeté un œil au Tower Bridge, c’est comme aller à San Francisco sans faire le détour par le Golden Gate à peu de chose près. Le pont, qui traverse le fleuve Sacramento, a été ouvert en 1935 après 1 an 1/2 de travaux. Sa couleur jaune plutôt atypique dénote dans le cadre, mais c’est également son fonctionnement qui lui confère son intérêt : ainsi, c’est la partie du milieu située entre les deux tours qui s’élève pour pour laisser passer les bateaux. Nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion de le voir en action, mais certaines personnes attendent un long pour observer cela. Vous pouvez également le traverser à pied pour vous promener, et faire une balade le long des quais pour avoir un angle de vue différent sur la ville.

Sacramento city center road trip

» Et le reste alors ?

Au-delà de ces incontournables de Sacramento, nous avons aussi profité de cet après-midi pour nous balader dans la ville. Enfin plutôt errer par ci par là dirons-nous ! Sans carte et sans véritable idée de là où nous voulions/devions aller, nous nous sommes simplement laissés aller au gré de nos envies. Je ne peux donc pas vraiment vous faire un itinéraire détaillé de notre visite, mais nous sommes passés par des points que j’ai pu reconnaître sur Google Images (oui, tous les moyens sont bons pour rédiger ses articles) : par exemple le D.O. Mills Bank Building ou encore le Sacramento Convention Center (avec ses statues bizarroïdes à l’entrée). Les rues sont ponctuées de petites cartes représentant le quartier (j’y pense parce qu’il y en avait justement une devant le Convention Center) pour vous aiguiller un peu dans votre visite !

Sacramento road trip

N’hésitez pas à compléter cet article en indiquant en commentaire les lieux que vous préférez à Sacramento, ce que vous conseilleriez à un(e) ami(e) ! 🙂

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply